News

Des civilistes pour les exploitations d'estivage

Vendredi 27 Juin 2014

Vendredi 27 Juin 2014

L’Organe d’exécution du service civil (ZIVI) souhaite créer environ 400 places d’affectation d’ici à la saison d’estivage 2015. Objectif : proposer de nouvelles places face à la demande croissante de civilistes. Les exploitants d’alpage pourront ainsi bénéficier d’une aide précieuse, en particulier pour l’entretien des alpages.

Les exploitations d’estivage et de pâturages communautaires reconnues comme telles en vertu de l’ordonnance sur la terminologie agricole (OTerm) peuvent faire appel à des civilistes pour autant qu’elles touchent des contributions d’estivage, à la biodiversité ou à la qualité du paysage. Les civilistes se consacreront avant tout à l’entretien de l’alpage – au maintien d’un paysage ouvert, à l’élimination des plantes posant problème ou à l’entretien de la forêt. Ils ne participent en principe pas à la production agricole sauf dans des cas exceptionnels, par exemple en cas de très mauvais temps, ils sont autorisés à rentrer le bétail ou à aider à la traite. L’exploitation fournit le logement et la nourriture au civiliste et prend en charge d’autres coûts (argent de poche, contributions à la Confédération et indemnités) à hauteur d’environ 1400 francs pour une affectation de trois mois, voire moins pour les exploitations à revenu faible.

Afin d’être reconnue en tant qu’établissement d‘affectation, les exploitations d’estivage et de pâturages communautaires intéressées sont priées de prendre contact avec le Service civile, centre régional Lausanne, 058 465 41 11, lausanne@zivi.admin.ch

Derniers articles