Thèmes

Aménagement du territoire

L’agriculture est directement concernée par l’aménagement du territoire. En effet, elle pâtit du gaspillage du sol qui lui ôte sa base de production.

La CJA est particulièrement impliquée et attentive aux projets et aux conditions-cadres. Elle milite pour réduire les emprises et pour inciter une utilisation respectueuse du sol qui contribue indéniablement à préserver la qualité de vie qui fait l’attrait du canton.
La densification, l’instauration d’indices d’utilisation du sol, la construction en étages, l’intégration des parkings aux bâtiments ou encore la réhabilitation des friches industrielles sont autant de mesures aptes à retarder de nouvelles emprises, irréversibles, sur les terres cultivables.

Améliorations structurelles indispensables

Pour pérenniser ses structures, l’agriculture doit pouvoir évoluer dans la zone agricole. Les améliorations structurelles, malgré leur emprise sur le sol et leur impact modéré dans le paysage, visent justement à améliorer la durabilité des exploitations, sur le plan économique, écologique et social.

De cette manière, des infrastructures rationnelles contribuent à garantir sur le long terme l’exploitation durable des surfaces agricoles et l’entretien d’un paysage diversifié.

Votre commune révise son PAL ?

Plusieurs communes s’apprêtent à réviser leur plan d’aménagement local ou sont en train de le faire. L’agriculture est directement concernée par les effets d’un PAL, que ce soit sur ses possibilités de développement agricole, sur les restrictions qui lui sont imposées dans les zones de protection ou encore sur l’emprise de nouvelles zones à bâtir.

Il importe de veiller à ce que les nouvelles dispositions se justifient et ne péjorent pas les activités des exploitations concernées, d’où l’importance qu’un ou plusieurs agriculteurs de la commune concernée soient intégrés dans le processus. La CJA a élaboré, à l’attention des agriculteurs, une fiche mentionnant les points à surveiller lors de la révision d’un PAL.

Publicité