Marché de bétail

Directives

Rappel pour les producteurs

Que vous ameniez un bovin au marché ou ailleurs, assurez-vous que le document d’accompagnement soit rempli correctement. L’heure de chargement doit systématiquement être indiquée au départ de la ferme tout comme la mention du véhicule. Pour les femelles, l’état de gestation doit impérativement être mentionné (oui/non) sur le document d’accompagnement pour les génisses à partir de 15 mois et pour les vaches à partir de 5 mois après la dernière mise-bas. En cas de doute, le détenteur de l’animal doit faire faire un examen de gestation avant le déplacement de ce dernier.


Transport à indiquer sur le document d'accompagnement

Les indications relatives aux heures de chargement et de déchargement ainsi qu'au temps de transport font souvent défaut alors qu'elles sont obligatoires, y compris pour les animaux conduits sur les marchés de bétail.

Flyer Transport des animaux à onglons au marché de bétail

Identification des bovins

Les bovins conduits sur les marchés publics ou directement aux abattoirs doivent absolument disposer de deux marques auriculaires complètes et concordantes. Le détenteur de l’animal est responsable de la vérification des deux marques auriculaires, non seulement du numéro à quatre chiffres mais aussi et surtout du numéro complet. Cette vérification doit se faire lors du marquage des veaux et lors de toute acquisition de bétail. A défaut, il n'est pas exclu que deux marques différentes puissent se croiser et que cela ne se remarque que trop tard, à l'abattoir. Le détenteur assume l’entière responsabilité en cas de non-conformité sur ce point aux abattoirs.

Inscriptions aux marchés

Les inscriptions doivent se faire au moins 10 jours avant le marché auprès du Service de l'économie rurale, soit par e-mail (production-animale@jura.ch), fax (032 420 74 01) ou par téléphone (032 420 74 12).

Il y lieu de préciser la catégorie de l’animal et si ce dernier est au bénéfice de l’Assurance qualité viande (AQ-Viande) ou d’un label et, si oui, lequel.

L’ECR se réserve le droit de supprimer la contribution pour les animaux inscrits en retard ou non-inscrits.

Le jour du marché, l’animal doit être présenté avec les deux marques auriculaires BDTA complètes et concordantes. Les documents suivants doivent être présentés :

  • Formule d’inscription jaune remplie pour chaque animal
  • Certificat d’origine, s’il existe
  • Document d’accompagnement pour animaux (vignette d'éventuels labels)

Le règlement AgriJura relatif aux marchés publics de bétail bovin ainsi que les prescriptions marchés de bétail ECR font foi.


Prévention de l'abattage d'animaux
en gestation

Depuis 2017, une solution sectorielle vise à prévenir l’abattage de bovins en gestation. Il s’agit d’une question très sensible et sujette à polémique. Une vache ou génisse gestante ne devrait pas être abattue, sauf pour un motif de réforme justifié. Pour les génisses de plus de 15 mois et pour les vaches à partir de 5 mois depuis le dernier vêlage, le document d’accompagnement doit mentionner si la femelle est gestante (oui/non). A relever qu’en remplissant le document directement depuis Agate, le système vérifie et ajoute cas échéant la case gestation oui/non.

Une femelle indiquée comme gestante doit être signalée avec la coche « Etat malade ou blessé ou accidenté au cours des dix derniers jours » avec le motif de la réforme (par ex. boîterie ou autres). Le remplissage correct du document d’accompagnement est déterminant pour donner l’information au nouvel acquéreur et s’éviter des ennuis par le contrôle vétérinaire d’abattoir. A compter du 1er janvier 2020, une taxe de 100 fr. sera facturée par les abattoirs pour tout abattage injustifié d’animaux en gestation.

Pour les animaux commercialisés sur les marchés de bétail, le début de la gestation (même présumé) doit être indiqué sur la feuille jaune.

Publicité