Thèmes

Plantes indésirables

L'agriculture doit constamment faire face à la pression de plantes indésirables, qu'il s'agisse de rumex, de chardons, de séneçons jacobées ou de néophytes invasives parfois méconnues mais hautement gênantes. Une vigilance soutenue et des actions ciblées permettent de maîtriser la problématique en empêchant la prolifération de ces adventices.

Le cas du séneçon jacobée

La prolifération du séneçon jacobée ou herbe de St-Jacques doit être combattue tant dans les herbages que le long des routes. Une attention doit donc être portée à cette plante toxique pour le bétail, même séchée.

Le séneçon jacobée doit être arraché ou au moins fauché avant sa floraison. D’entente avec l’Office de l’environnement et la Section de l’entretien des routes (SIN), nous vous prions d’annoncer vos observations en cas de prolifération le long des routes cantonales de séneçon jacobée ou d’autres plantes indésirables (chardons, etc.) qui auraient échappé à l’attention des cantonniers. Pour ce faire, veuillez-vous adresser au responsable du secteur concerné, afin que ce dernier puisse prendre les mesures nécessaires et compléter le référencement des endroits à problèmes.

Secteur Nom Prénom Fonction Téléphone

A16

Chèvre

Christophe

Chef d'exploitation A16

032 420 60 53

Delémont

Brahier

Dominique

Chef région

032 420 60 50

Franches-Montagnes

Viatte

Sylvain

Chef région

032 951 18 38

Ajoie

Hofstetter

Jean-Marie

Chef de région

032 420 60 05


Le long des routes communales, veuillez directement vous adresser au voyer concerné.

Publicité