Thèmes

Politique agricole

Priorités 2030

15.10.2018 - Le comité AgriJura a mené une réflexion sur les priorités 2030 pour l’agriculture jurassienne. Pour chacun des huit axes définis, deux priorités ont été ressorties.

Pour l’angle organisationnel : la promotion professionnelle et le renforcement des synergies entre les organisations professionnelles par l’implication des acteurs et des instances, au travers d’échanges réguliers.

Pour l’angle économique : en plus de l’amélioration des revenus, le soutien en priorité aux projets ayant de bonnes perspectives d’amélioration des revenus ou à ceux amenant de véritables avantages aux exploitations ainsi que la sensibilisation aux solutions de prévoyance individuelle et collective.

En matière de politique agricole et de paiements directs : disposer d’un système de paiements directs compréhensible, défendable et homogène et maintenir les montants globaux de paiements directs obtenus par l’agriculture jurassienne ainsi que maintenir la protection à la frontière et, pour la viande, la prestation en faveur de la production indigène.

Pour les améliorations structurelles : augmenter les moyens en faveur des améliorations structurelles et s’efforcer de réduire les cofinancements à charge des cantons.

En matière de formation : intensifier les approches technico-économiques et systémiques (durabilité) ainsi qu’améliorer l’organisation du travail et la qualité de vie.

Pour la vulgarisation : intensifier les actions dans l’objectif de réduction des coûts et doser les efforts en fonction du potentiel pour l’agriculture jurassienne.

Pour l’angle écologique : raisonner l’application des produits phytosanitaires et engrais avec les quantités adaptées et au bon moment (formation, échanges, suivi technique) ainsi que raisonner l’utilisation d’antibiotiques par la collaboration entre les différents acteurs et par le recours à des solutions alternatives (homéopathie). Anticiper les changements climatiques par l’adaptation des cultures et mélanges fourragers.

Enfin, pour l’angle social : thématiser la qualité de vie (jours de repos, vacances, horaires) et proposer un coaching administratif et entrepreneurial.

Bien évidemment que les priorités peuvent être amenées à évoluer en fonction de changements majeurs des conditions-cadres.




PA 2014-2017

Publicité